(La CREAT-ULaval)

  

Théologie et enjeux africains - série de rencontres

Ouverture

Le phénomène religieux en Afrique et les enjeux du féminisme

Le féminisme s’est élaboré de manière critique depuis plus de 70 ans en Occident, dans le sillage de Simone de Beauvoir et d’Antoinette Fouque. Mais au Québec, La Fédération Nationale Saint-Jean-Baptiste, incarne déjà, au début du siècle dernier, une mouvance féministe d’inspiration chrétienne grâce à l’initiative de Marie Lacoste Gérin-Lajoie et Marguerite Thibaudeau, pionnières du féminisme québécois. Dans la plupart des pays d’Afrique, on note une présence timide du féminisme ou même la quasi-absence des approches féministes non seulement dans les mouvements d’engagement sociaux, mais aussi dans les programmes d’enseignement de la théologie ou des sciences religieuses, de même que dans les lieux de pratiques de cette théologie. Il est question au cours de cette journée d’étude, organisée par la CREAT-UL (Communauté de Recherche sur les Enjeux Africains et la Théologie de la faculté de théologie et sciences religieuses de l’Université Laval), de réfléchir sur la signification et le lien entre le féminisme et les enjeux théologico-religieux en Afrique.

Le triptyque « Féminisme, Religion et Afrique » étant une dimension souvent peu développée dans les milieux d’enseignement et dans la pratique sociétale, interroge la CREAT-UL en tant que communauté de recherche qui est née et s’est développée dans une société dont la culture est imprégnée du « féminisme ».

Cela étant, comment peut-on lire, interroger et interpréter ce rapport entre la religion et le féminisme en Afrique ? Quelles clés de lectures discernons-nous de la littérature existante sur le sujet ? Ultimement, si « le féminisme » est presque absent du programme d’enseignement de la théologie, aussi absent dans le lieu de sa pratique, comment les enjeux féministes sont-ils approchés par la pratique de la théologie en Afrique ou en quoi ces enjeux sont-ils interpellant et pertinents pour cette théologie ?

Envisager une étude sur le féminisme et les enjeux de la théologie en Afrique, c’est s’approprier l’héritage de la littérature existante sur le sujet, mais c’est aussi poursuivre les recherches, explorer et apprécier la signification du féminisme en Afrique sous le regard théologique ; tel est notre objectif. 

Trois conférencières invitées

1. Parcours historique : le rapport entre le féminisme et le phénomène religieux. - Florence Pasche-Guignard, professeure à l’Université Laval

2. Le « féminisme » comme question théologique ? – Denise Couture, professeure à l’Université de Montréal

3. Le féminisme, un enjeu théologico-religieux en Afrique ? – Fidèle Fifamè Houssou-Gandonou, pasteure et professeure à l’Université protestante d’Afrique de l’Ouest

Jeudi 4 novembre de 8 h 45 à 12 h

Sur zoom : https://ulaval.zoom.us/j/66225161939?pwd=UHFERk5rQWdtUldLR0lJWVVQdmRrZz09

ID : 662 2516 1939

Code : 46827